Logo AED

Administration de l'Enregistrement et des Domaines

URL: http://www.aed.public.lu/actualites/2019/01/BREXIT-preparedness-notice/index.html

Retour vers la page d'origine

BREXIT preparedness notice / Avis de préparation BREXIT

BREXIT preparedness notice

The Registration Duties, Estates and VAT Authority (AED) informs you on VAT related matters in relation with a possible UK Withdrawal without a withdrawal agreement (No-deal Brexit).

VAT related consequences of a British exit from the European Union as from the 29th of March 2019 at 24:00 Brussels time (CET):

Treatment of supplies of goods between the EU and the UK

As of the withdrawal date, the EU rules for cross-border supplies and movements between EU Member States will no longer apply in the relations between EU-27 Member States and the United Kingdom (e.g. no intra-Community supplies and acquisitions; no distance sales regime for goods to and from the United Kingdom). Instead, as of the withdrawal date, supplies and movements of goods between the EU and the United Kingdom are subject to the VAT rules on imports and exports.

For on-going movements between the UK and the EU-27, the risk of double taxation is temporary. Moving the timing of the transport would be sufficient to avoid double taxation. Moreover, such a double taxation would not have serious consequences if and insofar as the VAT due is immediately and fully deductible. Anyhow, such a double taxation would be contrary to the principle of neutrality of VAT.

Treatment of the supplies of services between the EU and the UK

EU VAT legislation provides for different regimes of VAT payments/returns for cross-border supplies of services to/from Member States and third countries. The place of supply of services depends on various factors, such as the nature of the service, whether or not the person receiving the service is a taxable person, the place where the service is carried out, etc.
The withdrawal of the United Kingdom may have an impact for taxable persons established in the United Kingdom who supply services in the EU from the withdrawal date and for taxable persons established in the EU who supply services in the United Kingdom from the withdrawal date.

Reporting and control of transactions with the UK that take place before the withdrawal

Taxable persons have to submit recapitulative statements of their intra-EU supplies of goods, their supplies of goods for which they can use the simplification scheme for intra-Community acquisitions (triangular operations), and their intra-EU supplies of services for which the recipient is liable. This recapitulative statement must be made each month or each calendar quarter, and it must be submitted within the legal deadlines.
These obligations still apply in the relation with the UK, for intra-Community transactions in the period from 1 January 2019 until 29 March 2019.

Taxable persons should prepare themselves for a withdrawal of the UK without a withdrawal agreement. Taxable persons in the EU should take all necessary steps to ensure that they can provide all necessary evidence with regard to their intra-Community supplies and intra-Community acquisitions to/from the United Kingdom before the withdrawal date, and with regard to all other supplies of goods and services that they have made in, or received from, the United Kingdom before the withdrawal date.
- e.g. A condition for exempting intra-EU supplies of goods or services by taxable persons in the EU-27 to taxable persons in the UK is the status as taxable person of the customer at the time of supply. Vies-on-Web allows taxable persons making intra-EU supplies of goods or services to check the validity of the VAT identification numbers allocated to taxable persons in the Member State of destination. From the moment of the withdrawal of the UK, the disconnection of the UK from the IT-system will imply that taxable persons can no longer check the validity of the VAT identification number of UK customers. Economic operators should thus check the validity of UK VAT numbers before the withdrawal.

VAT refund in accordance with Council Directive 2008/9/EC of 12 February 2008

Council Directive 2008/9 will no longer apply in the UK after 29 March 2019. The electronic VAT refund application will no longer be available to request refunds of VAT paid in the UK.

For VAT paid until 31.12.2018, a refund request can still be submitted by the taxable person in the beginning of 2019, in accordance with Directive 2008/9. This should best be done as soon as possible and by the beginning of March 2019 at the latest, in order to permit the residence Member State to transfer the request to the refund State by 29 March 2019.

For VAT paid from 1 January 2019 until 29 March 2019 or VAT paid before 1 January 2019, for which a refund request is not submitted and transferred by 29 March 2019, a UK taxable person will have to use the only available procedure for VAT refund requests, i.e. the national procedure implementing the 13th VAT Directive (86/560) in the EU27-MS, and taxable persons established in an EU-27 MS will have to request the VAT refund in the UK in accordance with the UK procedures applying to refund requests submitted by taxable persons in third countries.


Avis de préparation BREXIT

L'Administration de l'enregistrement, des domaines et de la TVA (AED) vous informe sur les questions relatives à la TVA dans le cadre d'un éventuel retrait du Royaume-Uni sans accord de retrait (No-deal Brexit).

Conséquences en matière de TVA d'une sortie britannique de l'Union européenne à partir du 29 mars 2019 à 24 heures, heure de Bruxelles (CET) :

Traitement des livraisons de biens entre l'UE et le Royaume-Uni

A compter de la date de retrait, les règles de l'UE relatives aux livraisons et mouvements transfrontaliers entre les États membres de l'UE ne s'appliqueront plus dans les relations entre les États membres de l'UE-27 et le Royaume-Uni (par exemple, pas de livraisons et acquisitions intracommunautaires, pas de régime de vente à distance pour les biens en provenance et à destination du Royaume-Uni). Au lieu de cela, à compter de la date de retrait, les livraisons et les mouvements de biens entre l'UE et le Royaume-Uni sont soumis aux règles de TVA sur les importations et les exportations.

Pour les mouvements en cours entre le Royaume-Uni et l'UE-27, le risque de double imposition est temporaire. Il suffirait de déplacer le moment du transport pour éviter la double imposition. En outre, une telle double imposition n'aurait pas de conséquences graves si et dans la mesure où la TVA due est immédiatement et intégralement déductible. Quoi qu'il en soit, une telle double imposition serait contraire au principe de neutralité de la TVA.

Traitement des prestations de services entre l'UE et le Royaume-Uni

La législation de l'UE en matière de TVA prévoit différents régimes de paiement et de déclaration de la TVA pour les prestations transfrontalières de services à destination et en provenance des États membres et des pays tiers. Le lieu des prestations de services dépend de divers facteurs, tels que la nature de la prestation, le fait que le destinataire du service soit ou non un assujetti, l'endroit où la prestation est exécutée, etc.
Le retrait du Royaume-Uni peut avoir une incidence pour les assujettis établis au Royaume-Uni qui fournissent des services dans l'UE à compter de la date du retrait et pour les assujettis établis dans l'UE qui fournissent des services au Royaume-Uni à compter de la date du retrait.

Déclaration et contrôle des transactions avec le Royaume-Uni qui ont lieu avant le retrait

Les assujettis doivent présenter des états récapitulatifs de leurs livraisons intracommunautaires de biens, de leurs livraisons de biens pour lesquelles ils peuvent utiliser le régime de simplification pour les acquisitions intracommunautaires (opérations triangulaires) et de leurs prestations intracommunautaires de services pour lesquelles le destinataire est responsable. Cet état récapitulatif doit être établi chaque mois ou chaque trimestre civil et doit être présenté dans les délais légaux.
Ces obligations continuent de s'appliquer dans les relations avec le Royaume-Uni, pour les transactions intracommunautaires effectuées entre le 1er janvier 2019 et le 29 mars 2019.

Les assujettis devraient se préparer à un retrait du Royaume-Uni sans accord de retrait. Les assujettis dans l'UE devraient prendre toutes les mesures nécessaires pour s'assurer qu'ils peuvent fournir toutes les preuves nécessaires en ce qui concerne leurs livraisons et acquisitions intracommunautaires à destination ou en provenance du Royaume-Uni avant la date de retrait, et en ce qui concerne toutes les autres livraisons de biens et prestations de services qu'ils ont effectuées au Royaume-Uni ou reçues de ce pays avant cette date.
- Par exemple, l'exonération des livraisons de biens ou des prestations de services intracommunautaires effectuées par des assujettis dans l'UE-27 à des assujettis au Royaume-Uni est subordonnée au statut d'assujetti du preneur au moment de la livraison. Vies-on-Web permet aux assujettis effectuant des livraisons de biens ou des prestations de services intracommunautaires de vérifier la validité des numéros d'identification TVA attribués aux assujettis dans l'État membre de destination. Dès le moment du retrait du Royaume-Uni, la déconnexion du Royaume-Uni du système informatique impliquera que les assujettis ne pourront plus vérifier la validité du numéro d'identification TVA des clients britanniques. Les opérateurs économiques devraient donc vérifier la validité des numéros de TVA britanniques avant le retrait.

Remboursement de la TVA conformément à la directive 2008/9/CE du Conseil du 12 février 2008

La directive 2008/9 du Conseil ne s'appliquera plus au Royaume-Uni après le 29 mars 2019. L'application électronique de remboursement de la TVA ne sera plus disponible pour demander le remboursement de la TVA payée au Royaume-Uni.

Pour la TVA payée jusqu'au 31.12.2018, une demande de remboursement peut encore être introduite par l'assujetti début 2019, conformément à la directive 2008/9. Le mieux est de le faire dès que possible et au plus tard au début du mois de mars 2019, afin de permettre à l'État membre de résidence de transférer la demande à l'État de remboursement avant le 29 mars 2019.

Pour la TVA payée du 1er janvier 2019 au 29 mars 2019 ou la TVA payée avant le 1er janvier 2019, pour laquelle une demande de remboursement n'est pas présentée et transférée avant le 29 mars 2019, un assujetti britannique devra utiliser la seule procédure disponible pour les demandes de remboursement de TVA, à savoir la procédure nationale mettant en œuvre la 13e directive TVA (86/560) dans les EM de l'UE-27 et les assujettis établis dans les EM de l'UE-27 devront demander un remboursement de TVA au Royaume-Uni conformément à la procédure britannique applicable aux demandes de remboursement présentées par les assujettis dans les pays tiers.


Dernière mise à jour de cette page le 28-01-2019.
Copyright Administration de l'Enregistrement et des Domaines

Retour vers la page d'origine